Assurance « grand risque » : inopposabilité de la clause attributive à l’assuré

Vous êtes ici :
Go to Top